Ami(e)s chasseurs,

Depuis la fin de la semaine dernière, et concernant le dossier brûlant des attaques contre les chasses traditionnelles, j’ai engagé des discussions avec mes collègues des 12 Fédérations de notre Région Auvergne-Rhône-Alpes, j’ai participé activement aux débats nationaux en tant que vice-président de la Fédération Nationale et j’ai abordé hier en Conseil d’Administration de la FDC 42 ce sujet.

Il en ressort, au niveau national, que les régions moins concernées par les chasses traditionnelles, les migrateurs ou le gibier d’eau, sentent leurs bases moins mobilisables qu’ailleurs en France, et craignent que la date du 18 septembre ne soit pas la plus judicieuse en regard de l’ouverture générale.

C’est aussi notre cas dans notre Région où les avis sont partagés avec une majorité qui ne souhaite pas « bouger » dans la rue et à fait le choix d’une motion de revendications que nous remettrons en mains propres à Mr le Préfet de Région.

A titre tout à fait personnel, à l’heure où de nombreuses associations écologistes ou animalistes, liberticides et impunies, aidées en cela par Mesdames Abba et Pompili, s’emploient à détruire stratégiquement la chasse française, il me paraît impensable de rester immobile et silencieux face à ce scénario inacceptable!

Amis chasseurs, ne soyez pas dupes, d’autres modes de chasses ou plus généralement des modes de vie rurale vont être la cible d’attaques toutes aussi virulentes…

Dans tous les cas, la Fédération des Chasseurs de la Loire a fait le choix de renforcer par votre présence la manifestation de Forcalquier (04) le samedi 18 septembre 2021 à 14H00, en vous mettant à disposition des cars.

Il va falloir vous mobiliser rapidement pour vous inscrire.

Je profite de cet échange avec vous pour vous annoncer une mobilisation nationale générale le samedi 5 mars, mobilisation que nous souhaitons avec les pêcheurs, les agriculteurs, et toutes les forces vives de la ruralité en France !

Depuis bientôt 30 ans je m’emploie bénévolement, sans compter, à agir pour préserver notre passion ; aussi je compte à mon tour sur votre engagement et votre volonté à défendre la chasse française !

Le président
G. AUBRET