PAE ( Plan d’actions environnementales )

La gestion et la reconnexion des habitats

La fédération participe à la réalisation d’aménagements permettant à la faune sauvage de se déplacer et de franchir les infrastructures. Elle apporte des conseils pour la création de passages à faune et réalise des suivis de fonctionnalité à l’aide d’appareils photographiques.

La fédération favorise la création et la préservation d’habitats favorables à la faune sauvage :
  • 3000 ha de cultures faunistiques semées en collaboration avec les agriculteurs
  • 5 km à 10 km de haies plantées par an
  • 1500 ha d’étangs sauvegardés et entretenus ou nichent chaque année des dizaines de couples de Canards mais également de nombreuses espèces protégées et rares.
La Fondation Nationale pour la Protection des Habitats et de la Faune Sauvage a pour but d’assurer, notamment en liaison avec les fédérations, la conservation et la protection des habitats de la faune sauvage par les chasseurs. Elle permet l’acquisition ou la rétrocession foncière de terrains pour la préservation des milieux et des espèces (http://www.fondationdeschasseurs.com/fphfs/).

Les suivis de la faune sauvage

Inventorier 

la Fédération est un acteur incontournable du suivi des espèces (chassables ou protégées). Elle réalise divers inventaires naturalistes sur la faune (oiseaux, amphibiens, reptiles, mammifères terrestres et aquatiques, insectes, …) et la flore.

Etudier les déplacements 

la Fédération mène des études scientifiques pour évaluer les déplacements de la faune sauvage (pose de boucles auriculaires, balises GPS, baguage d’oiseaux migrateurs).

Recenser les collisions et trouver des solutions 

une application Smartphone nommée VIGIFAUNE a été créée pour recenser les collisions entre automobilistes et faune sauvage. La Fédération, après avoir mis au point et déposé un brevet, installe au niveau des autoroutes, des dispositifs permettant à la faune sauvage de pouvoir sortir de l’emprise de l’infrastructure et ainsi éviter de dangereuses collisions. Ces dispositifs reconnus sont maintenant également installés sur les lignes LGV.

Contrat « vert et bleu » du Roannais

Roannais Agglomération s’est engagé en 2017, avec la Région Auvergne Rhône Alpes, dans un contrat « vert et bleu » d’une durée de 5 ans. Cet outil régional a pour but de préserver la biodiversité et mettre en valeur le territoire local.
  Dans le cadre de sa politique environnementale, la Fédération Départementale des Chasseurs de la Loire est maitre d’ouvrage d’une des actions phare du Contrat « vert et bleu » de Roannais Agglomération.   Cette dernière s’intitule « Plan mares et bocage » (TRA1) et a pour objectif la restauration / création de mares et  la plantation de linéaires de haies. L’action vise à reconstituer et améliorer le réseau écologique du territoire par la restauration et la création d’habitats favorables au développement et aux déplacements d’un large cortège d’espèces (mammifères, avifaune, amphibiens…).
  Différentes zones « prioritaires » ou « corridors » ont été identifiées à l’échelle de l’agglomération Roannaise.
Les propriétaires de parcelles situées dans ces zones peuvent bénéficier gratuitement de ces aménagements.
Pour plus d’informations : Sylvain VIGANT