L’examen du permis de chasser est organisé par l'Office Français de la Biodiversité pour le compte de l'Etat. Depuis le 1er janvier 2014, il consiste en une séance d'examen unique, regroupant questions théoriques et exercices pratiques. Il est soumis à une formation obligatoire délivrée par les Fédérations Départementales des Chasseurs.

Où et comment s’inscrire ?

Tout candidat doit être obligatoirement âgé de 15 ans au moins le jour de l’examen.


Pour passer l’examen, prenez contact avec la Fédération des Chasseurs de votre département qui va vous proposer les dates de formation que vous devrez suivre préalablement aux épreuves de l’examen. 
Au même titre qu’une auto-école, chaque Fédération dispose du matériel et de moniteurs qui s’efforceront de vous présenter, dans les meilleures conditions, à l’Inspecteur régional de l’OFB, seul responsable de l’organisation et de la conduite de l’examen.

Elle vous remettra, également, un formulaire CERFA, pour vous inscrire à l’examen du permis de chasser auprès de l’OFB. Vous devrez joindre au précédent formulaire, dûment rempli et signé (Attention : pour les mineurs, cette demande est formulée par le représentant légal), les pièces suivantes :
  • Une photocopie de pièce d’identité valable
  • Deux photos normalisées récentes
  • Un chèque bancaire d’un montant correspondant au droit d’inscription à l’ordre de l’Agent comptable de l’OFB 46 € (31 € pour les mineurs de plus de 16 ans)
  • Un certificat médical attestant que le candidat n’est pas atteint de l’une des affections médicales ou infirmités mentionnées à l’article R. 423-25 du Code de l’Environnement (verso du Cerfa)
  • Pour les candidats de 16 à 25 ans, un document relatif aux obligations du service national.
Attention, votre Fédération ne pourra transmettre ce dossier à l’OFB à la seule condition qu’il soit complet !




Les épreuves se déroulent tout au long de l’année en fonction du nombre de candidats présentés par la Fédération (voir les dates prévues dans chaque département de la région).


Renseignez-vous correctement sur les dates de formation et sur celles des examens. Selon les Fédérations, la durée du module de formation varie, le nombre de candidats est limité. Quant à l’examen, sauf en cas de force majeure dûment justifiée auprès de l’OFB, un candidat, qui ne se serait pas présenté aux épreuves, ne sera pas reconvoqué et devra s’acquitter, à nouveau, d’un droit d’inscription.