Consultation publique jusqu’au 3 mars 2020

Sur la liste des espèces soumises à gestion adaptative :

Il peut être signalé à cette occasion que :

  • Les espèces vulnérables ou en danger ne sont pas menacées par les chasseurs français qui ne doivent pas servir de variable d’ajustement
  • Il faut sortir des moratoires pour le courlis cendré et la barge à queue noire et  en autoriser la chasse dans le cadre de la gestion adaptative
  • La tourterelle des bois ne doit pas uniquement être gérée par les chasseurs français mais à l’échelle européenne,  et le quota de 18 000 autorisé en France doit être redonduit
  • La chasse du grand tétras doit être maintenue car ,sans les chasseurs et les sommes investies chaque année  par les fédérations pour suivre cette espèce et en protéger les habitats, elle aurait tout simplement disparu depuis longtemps.
  • Il faut maintenir cette liste et ne pas reconduire les moratoires
  • La gestion adaptative suppose du temps et elle doit tenir compte de l’ensemble des facteurs ( climat, habitats, activités humaines, prédations) qui peuvent avoir une influence sur l’état des populations

Je participe à la consultation publique

 

Sur le décret relatif à la maîtrise des populations de grand gibier et de leurs dégâts

Je participe à la consultation publique